La prima cosa bella


La prima cosa bella (2010) IMDb, MYmovies.it, cinemaitaliano

Réalisateur : Paolo Virzì

Scénaristes: Paolo Virzi, Francesco Bruni, Francesco Piccolo

Acteurs: Valerio Mastandrea, Micaela Ramazzotti, Stefania Sandrelli, Claudia Pandolfi, Marco Messeri

Synopsis: Bruno (Valerio Mastandrea) est malheureux. Professeur de littérature à Milan, il s’endort sur un banc dans  un parc, utilise des drogues et essaye en vain de quitter une copine trop enthousiaste. Loin de Livourne en Toscane, sa ville natale, il survit aux souvenirs d’une histoire d’amour d’enfance et de la beauté d’une mère extravertie et encombrante, en phase terminale, admis aux soins palliatifs. Valeria, demi-sœur de Bruno, essaye de le réconcilier avec le passé et ses parents. Se précipitant à Milan, à la veille du départ de la mère, elle convint Bruno de la suivre à Livourne et dans un long voyage de retour dans le temps. Ce voyage d’été dans la ville qui la vu naitre et grandir va éveiller en lui tant d’émotions et de beaux souvenirs.

note:  4 /10

Les critiques dans les médias de masse et le public sont très majoritairement enthousiastes pour ce film de Paolo Virzi sorti en Italie le 15 janvier 2010, d’une durée de 116 min.

Mise à jour du 18 mai 2010

Après le visionement, ma déception est grande apres les eloges de la critique italienne et du public italien. C’est digne d’un téléfilm mélodramatique. Je n’y ai trouvé aucun interet à regarder. Paolo Virzi regresse au lieu de progresser. Son art est à l’image du personnage qu’interprete Stefania Sandrelli : il est devenu moribond. Dommage.

3 Réponses to “La prima cosa bella”

  1. Alessandro Says:

    è stato uno dei più bei film della stagione! Intenso, commovente, poetico! Premiato da un grande successo di pubblico e di critica! Un omaggio al cinema generazionale di Scola (C’eravamo tanto amati, La famiglia) e – palesemente – a Io la conoscevo bene di Pietrangeli, oltre che a Dino Risi (il figlio Marco interpreta suo padre in un cammeo, peraltro sul set di uno dei suoi film peggiori, La moglie del prete): mi spiace solo che tu non l’abbia saaputo apprezzare come meritava, mentre ti vai a perdere a lodare mediocri commediole che non sono neanche tra le cose migliori di questi grandi registi e attori (ispe dixit).

  2. Paul Napoli Says:

    Je n’aime pas les mélodrames assez conventionel et lourd. C’est ce qui m’aggace un peu en Italie, ce sont les conventions sociales un peu trop omnipresentes. J’apprécie davantage les comédies légères et sarcastiques qui se moquent de tout cela.

    Ce film m’a profondément déçu avec tout le bien que j’avais lu. Et je me cache pas pour le dire, ici et sur la page facebook de Paolo Virzi que j’avais crée.

  3. Alessandro Says:

    Almeno questo lo apprezzo: anche se non concordo col tuo giudizio (la commedia all’italiana – ma anche il nostro cinema più in generale, dal neorealismo a quello politico – è sempre stato collegato a cosa succede in Italia), almeno hai avuto la correttezza di postare l’opinione negativa su un film che non ti è piaciuto sul tuo blog…


Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: