Mogli pericolose


moglie pericoloseMogli pericolose (1958)

realisateur: Luigi Comencini
scénaristes: Edoardo Anton, Luigi Comencini, Marcello Fondato, Ugo Guerra
compositeur: Felice Montagnini
(Chanson du générique : Domenico Modugno)

AVEC: Franco Fabrizi, Renato Salvatori, Mario Carotenuto, Sylva Koscina, Giorgia Moll, Dorian Gray, Nino Taranto

SYNOPSIS: Lors d’une partie de campagne, trois femmes décident de tester la fidélité du jeune médecin Bruno envers sa fiancée Claudine. Tosca, femme superbe, mais très sceptique vis-à-vis de la fidélité de l’homme, décide de mettre à l’épreuve le jeune homme en tentant de le séduire. Avec son amie Ornella elles font le pari que Bruno va vite tomber dans les bras de Tosca…

note: 6 /10 Lire la suite »

Après l’age d’or de la comedie italienne


Je suis tombé par hasard sur un article 2010 d’un cinephile & blogueur français qui prétendait qu’il n’y a plus de comedie italienne (au sens satirique). Il y a toujours des comédies italiennes en 2010 mais Pourquoi comme francophone nous ne sommes pas bien informes ?
Pour vous en convaincre regardez ce site italien sur le cinéma italien depuis 2000.

Plusieurs raisons, elles sont souvent moins nombreuses, moins bonnes en général et bien moins diffusées hors d’Italie. Moins de publicité aussi que les blockbusters US.

J’essaye sur mon site comedieitalienne.com de palier a cette lacune d’information mais souvent il faut comprendre l’italien car plusieurs comédies italiennes récentes ne sont pas diffusées a l’étranger donc aucun sous-titres ou VF.

Lire la suite »

Saving Mr. Banks et le mensonge Disney


saving mr banksSaving Mr. Banks (2013, 131 min)
VF: Dans l’Ombre de Mary

Réalisateur: John Lee Hancock
AVEC:  Tom Hanks, Emma Thompson, Paul Giamatti…

Synopsis: Lorsque les filles de Walt Disney le supplient d’adapter au cinéma leur livre préféré, "Mary Poppins", celui-ci leur fait une promesse… qu’il mettra vingt ans à tenir !
Dans sa quête pour obtenir les droits d’adaptation du roman, Walt Disney va se heurter à l’auteure, Pamela Lyndon Travers, qui n’a pas l’intention de laisser son héroïne bien aimée se faire malmener par la machine hollywoodienne. Mais quand les ventes du livre commencent à se raréfier et que l’argent vient à manquer, elle accepte à contrecœur de se rendre à Los Angeles pour entendre ce que Disney a imaginé…
Au cours de deux semaines intenses en 1961, Walt Disney va se démener pour convaincre la romancière. Armé de ses story-boards bourrés d’imagination et des chansons pleines d’entrain composées par les talentueux frères Sherman, il jette toutes ses forces dans l’offensive, mais l’ombrageuse auteure ne cède pas. Impuissant, il voit peu à peu le projet lui échapper…
Ce n’est qu’en cherchant dans le passé de P.L. Travers, et plus particulièrement dans son enfance, qu’il va découvrir la vérité sur les fantômes qui la hantent. Ensemble, ils finiront par créer l’un des films les plus inoubliables de l’histoire du 7ème art…

note: 6+ /10

Lire la suite »

Un amore a Roma


L'inassouvie-1960Un amore a Roma (1960)
VF: L’Inassouvie

Réalisateur: Dino Risi
scénaristes: Ennio Flaiano, Dino Risi
compositeur: Carlo Rustichelli

AVEC : Peter Baldwin, Mylène Demongeot, Elsa Martinelli, Maria Perschy, Claudio Gora, Vittorio de Sica…

SYNOPSIS : Rome début des années 1960, Marcello Cenni est un enfant de la noblesse convertie à la haute bourgeoisie, mi-écrivain, mi-oisif. Il habite dans le palais romain familial avec son père. Ce soir il rompt avec Fulvia. Alors qu’il rentre chez lui il rencontre devant la porte fermée d’une pension Anna. Elle vient de Trévise d’origine populaire et se dédie à devenir actrice. Marcello à force d’insistance parvient à rentrer dans la chambre d’Anna et à y passer la nuit. Mais ce qui pour lui est l’aventure d’un soir commence à le travailler. Il finit par aller la retrouver sur un tournage à Cinecittà. Malgré le fait qu’ Anna et Marcello n’aient pas la même éducation ni les mêmes intérêts ils finissent par former un couple. Mais un couple bancal…

note: 6 /10 Lire la suite »

Un château en Italie


un chateau en italie 2013 valeria bruni tedeschiUn château en Italie (2013)
VI: Un castello in Italia

realisateur: Valeria Bruni Tedeschi
scénaristes: Valeria Bruni Tedeschi, Agnès De Sacy et Noémie Lvovsky

Avec: Valeria Bruni Tedeschi … Louise
Louis Garrel … Nathan
Filippo Timi  … Ludovic
Marisa Bruni Tedeschi … La mère
André Wilms … André, le père de Nathan
Silvio Orlando … Le maire italien
Omar Sharif

synopsis: Louise rencontre Nathan, ses rêves resurgissent. C’est aussi l’histoire de son frère malade et de leur mère, d’un destin : celui d’une grande famille de la bourgeoisie industrielle italienne. L’histoire d’une famille qui se désagrège, d’un monde qui se termine et d’un amour qui commence.

note: 3+ /10 Lire la suite »

Mes monstres – memoires de Dino Risi


Dino Risi Mes monstres memoiresDix ans plus tard la publication en 2004 I miei mostri voila une traduction française des mémoires de Dino Risi: Mes monstres (Edition de Fallois | l’Age d’homme).

Dans cette confession autobiographique qui se place sous le signe des «Monstres» et des «Nouveaux Monstres», galerie de personnages de l’Italie de l’après-guerre cyniques, Risi se révèle être l’égal des Sordi, des Tognazzi, des Mastroianni et des Gassman qu’il mit en scène dans toute leur humanité, dans toute leur italianité. Des monstres d’égoïsme, certes, mais tellement humains, tellement vivants.

On rencontre le Tout-Rome du cinéma dans ces pages, c’est-à-dire le monde entier, au cours de ces glorieuses décades que furent les années cinquante, soixante et soixante-dix. Acteurs et actrices, producteurs, cinéastes, les héros sont italiens, français, américains, suédois. Et le miracle a lieu. Tous ces personnages, comme leurs spectateurs, sont issus de tous les milieux et c’est pour cette raison que le public les a suivis : parce qu’il se reconnaissait dans ses héros, parce qu’il s’identifiait à eux.

Lire la suite »

Tutti i santi giorni


Tutti i santi giorniTutti i santi giorni (2012 – 102min)
VF : Chaque jour que Dieu fait (2013)

realisateur: Paolo Virzi
scénaristes : Francesco Bruni, Paolo Virzì  d’après le roman La generazione de Simone Lenzi

Avec Luca Marinelli (Guido), Thony (Antonia), Micol Azzurro

synopsis: Guido et Antonia forment un couple de jeunes, lui toscan, elle sicilienne. Ils ont fait connaissance lors d’un concert d’Antonia dans une salle de Rome où ils vivent. Guido travaille comme portier de nuit et est passionné de littérature et d’histoire antique avec une préférence pour l’hagiographie ; Antonia travaille dans une société de voitures de location et parallèlement compose des chansons avec l’espoir de pouvoir les chanter en public. Guido et Antonia désirent avoir des enfants, mais devant la difficulté, ils essaient divers moyens pour y parvenir entrant en contact avec des milieux et des personnes radicalement différents. Le titre du film est issu du fait que Guido dès son retour du travail a comme habitude de réveiller Antonia en lui servant son petit déjeuner au lit et en lui racontant l’histoire du saint du jour.

note: 7 /10 Lire la suite »

Occhio alla penna


Occhio alla penna 1981Occhio alla penna (1981)
VF: ON M’APPELLE MALABAR

realisateur: Michele Lupo
scénariste: Sergio Donati
compositeur: Ennio Morricone

AVEC : Bud Spencer (Carlo Pedersoli), Amidou

SYNOPSIS : Un convoi militaire escortant un prisonnier s’engage dans un canyon. Quand le chef du convoi fait arrêter le convoi. Un nuée d’indiens perchés sur les hauteurs, ainsi qu’au fond du canyon empêche la progression de l’escorte. Le chef indien s’approche et une fois face à la cavalerie exige la libération du prisonnier. Voyant son infériorité numérique l’officier cède et fait relâcher le prisonnier. Le chef indien et l’ex prisonnier s’en vont au galop. C’est là que le doute s’empare du cavalier qui a la longue vue observe les indiens restés immobiles. Effectivement ce sont des leurres en bois et habillés à la hâte qui ont fait office de tribu indienne…

note: 6 /10 Lire la suite »

Arnoldo Foà : la voix et le cinéma


Arnoldo FoaAlessandro Ticozzi, un jeune critique italien de cinéma qui réside a proximité de Venise, m’a récemment envoyé son nouvel ouvrage de 68 pages La voce e il cinema: Arnoldo Foà attore cinematografico. (Editioni Senso Inverso)

Sans doute que ce nom Arnoldo Foà évoque plusieurs souvenirs aux italiens d’Italie entre les pièces de théâtres, les seconds rôles dans des films, les téléfilms italiens et les émissions de radio mais rien chez moi ou presque. C’est un sentiment un peu désagréable, de se sentir comme exclu de cette culture italienne (disons "plus nationale") même si ce n’était pas un célèbre acteur italien. C’est aussi un regret de ne pas recevoir via le satellite, les émissions de télévision de la RAI et combler une partie de ces lacunes et surtout ces plaisirs qui sont quasi-inaccessibles sinon pour les étrangers.

Lire la suite »

The Family – Malavita


The family - MalavitaThe Family (2013) some call it organised crime others call it family
VF: Malavita

realisateur: Luc Besson

D’après le roman Malavita de Tonino Benacquista.

Avec Robert De Niro, Michelle Pfeiffer, Tommy Lee Jones, Dianna Agron et John D’Leo

synopsis: Fred Blake alias Giovanni Manzoni, repenti de la mafia new-yorkaise sous protection du FBI, s’installe avec sa famille dans un petit village de Normandie. Malgré d’incontestables efforts d’intégration, les bonnes vieilles habitudes vont vite reprendre le dessus quand il s’agira de régler les petits soucis du quotidien …

note: 6/10 Lire la suite »